Institut français d'archéologie orientale - IFAO

Image - Institut Français d'archéologie orientale

L’Institut français d’archéologie orientale du Caire a été créé en 1880 et a pris son nom actuel en 1898. Il occupe depuis 1907 le Palais Mounira, au centre du Caire.


Au sein du réseau des Écoles françaises à l’étranger, l’IFAO s’attache à l’étude des cultures qui se sont succédé en Égypte depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine. Les principales disciplines concernées sont l’archéologie, l’histoire et la philologie. Les chantiers de l’IFAO, au nombre d’une trentaine, couvrent toutes les périodes (Préhistoire, Égypte pharaonique, gréco-romaine, byzantine, islamique, contemporaine) et l’ensemble des milieux naturels qui constituent le territoire égyptien (vallée du Nil, Delta, oasis, déserts oriental et occidental, Sinaï, mer Rouge).
La programmation scientifique encourage les études interdisciplinaires en fonction de problématiques privilégiées, que précise le projet quinquennal. L’IFAO promeut notamment l’édition scientifique de sources, la mise en contexte des découvertes archéologiques, le développement des humanités numériques et de l’archéométrie, et accueille des initiatives propres à étendre le champ de nos connaissances ; ces programmes sont développés avec un grand nombre de partenaires français, égyptiens et internationaux.
Une équipe diversifiée (140 agents égyptiens et français) permet cette activité. L’IFAO accueille six membres scientifiques, un ou deux membres scientifiques à titre étranger, trois collaborateurs scientifiques et trois chercheurs associés égyptiens, une vingtaine de boursiers doctorants et post-doctorants. Environ deux cents chercheurs fréquentent chaque année l’institut.
Différents services appuient ces activités de recherche :

  • la bibliothèque, riche de plus de 90000 volumes, spécialisée dans les domaines de l’égyptologie, de la papyrologie, des études classiques, byzantines, coptes et arabes;
  • les archives et collections, qui conservent les archives scientifiques, graphiques et photographiques des chantiers de l’institut depuis 1971 et certaines archives plus anciennes; des collections de papyri, ostraca et autres supports ainsi que des objets provenant de partages de fouilles anciens; une cartothèque de plus de 3000 cartes;
  • le pôle archéométrie regroupant les laboratoires de conservation-restauration, d’analyse des matériaux et de datation par le 14C;
  • les laboratoires de céramologie, de photographie et de dessin, de topographie, et d’informatique.

L’institut est aussi une maison d’édition, dotée d’une imprimerie et d’un service de diffusion. Elle édite chaque année quatre revues scientifiques et une quinzaine de monographies en français, anglais, allemand et arabe.