Bibliothèque d’études coptes
Héritage et transmission dans le monachisme égyptien
Date de publication
Auteur publication

L’ouvrage présente l’édition commentée de quatre testaments écrits sur papyrus, datés du VIIe siècle apr. J.-C., et émanant des supérieurs d’un monastère de Haute Égypte, le monastère de Saint-Phoibammôn, situé sur la rive gauche de Thèbes. Utilisant la forme du testament de droit privé, les supérieurs lèguent à leur successeur la direction spirituelle du monastère en même temps que la propriété de ses biens et son administration. Les implications de ce dossier sont à la fois juridiques – dans quelle mesure ces documents sont-ils conformes au modèle offert par le droit byzantin ?

Catalogue général du Musée copte du Caire. Objets en bois 1
Date de publication

Le département des bois du Musée copte est riche des milliers de pièces versées par le patriarcat d’Alexandrie, données par des familles ou découvertes lors de fouilles archéologiques. Le présent catalogue offre une première sélection de quatre-vingt-six objets de provenances et d’époques diverses.

Les ostraca grecs et coptes du monastère de Baouît
conservés à la Fondation Bible+Orient de l’université de Fribourg (Suisse)
Date de publication
Auteur publication

En 2005, grâce au don des héritiers d’un collectionneur privé, la Fondation Bible + Orient de l’Université de Fribourg (Suisse) put enrichir sa collection d’un lot de soixante-huit ostraca grecs et coptes. La formule « chine nsa », présente sur la quasi-totalité des documents, permet de les rattacher au monastère de Baouît, en Moyenne-Égypte, d’où ils proviennent sans aucun doute. Il s’agit de textes documentaires utilisés dans le cadre de la gestion économique du monastère et qui transmettent des ordres relatifs au transport de denrées, surtout de blé, vers le monastère.

Bibliothèque d’études coptes 24 Anonyme (non vérifié) 12/10/2020
Ostraca et papyrus coptes du topos de Saint-Marc à thèbes

Le topos de Saint-Marc, établissement religieux situé sur la colline de Gournet Mourraï à Thèbes-ouest, fut fouillé par l’Ifao au début des années 1970. Le matériel trouvé lors des fouilles comprenait environ mille quatre cents ostraca et quelques dizaines de fragments de papyrus coptes. La sélection de quatre cent quarante textes publiés ici illustre, dans ses aspects économiques et administratifs, la vie de ce centre ecclésiastique entre le début du viie et la moitié du viiie siècle environ.

Auteur publication
Date de publication
Monastères et sites monastiques d'Egypte
Date de publication
Auteur publication

Durant des décennies, Maurice Martin a parcouru la campagne égyptienne et les bords du désert, afin de repérer, retrouver, décrire, les vestiges d’anciennes installations monastiques. Des vestiges qui sont parfois imposants, mais qui sont souvent ténus, tels ces nombreux ermitages aménagés dans des tombes antiques et des carrières abandonnées. Ces prospections, qui lui permirent d’alimenter des fiches, se prolongeaient par un travail sur carte, par de longues lectures, d’incessants croisements de sources.

Papyrus grecs et coptes de Baouît conservés au Musée du Louvre
Date de publication
Auteur publication

Le monastère de Baouît en Moyenne-Égypte est l’un des plus grands monastères égyptiens et l’un des mieux connus. Jean Clédat y mena quatre campagnes de fouilles entre 1901 et 1905. L’archéologue fit, à cette occasion, une large moisson de papyrus et d’ostraca, plusieurs centaines en tout. Un corpus d’ostraca fut publié en 1999 (MIFAO 111) ; les papyrus sont restés inédits, à quelques exceptions près. La présente publication propose l’édition d’un lot de papyrus découverts par Clédat, et maintenant conservés au musée du Louvre.

Bibliothèque d’études coptes 21 Anonyme (non vérifié) 12/10/2020
Le Canon 8 de Chénouté

Chénouté (IVe-Ve siècle), abbé du grand monastère de Haute-Égypte connu sous le nom de « monastère Blanc » et écrivain copte par excellence, a composé neuf tomes de sermons de discipline monastique, appelés Canons. Comme tous les manuscrits de la bibliothèque du monastère, dispersés après leur découverte à la fin des années 1880, ces volumes ne nous sont parvenus qu’à l’état très fragmentaire. Le Canon 8 constitue une heureuse exception, puisqu’un exemplaire datable du VIIIe siècle, et présent dans les collections de l’Ifao depuis plus de cent ans, se trouve presque intégralement conservé.

Auteur publication
D'après le manuscrit Ifao Copte 2 et les fragments complémentaires
Date de publication
Survivance des sites monastiques paléochrétiens dans le Proche-Orient
Date de publication
Auteur publication

Un grand nombre d’établissements monastiques se sont implantés dans le Proche-Orient paléochrétien dès le IVᵉ siècle. Si certains ont disparu, mais sont documentés par les textes littéraires, d’autres, parfois moins connus de cette tradition, ont laissé des traces archéologiques qui ont permis de les étudier.Cet ouvrage rend compte de ces implantations paléochrétiennes en utilisant les textes littéraires et documentaires mais également les études archéologiques.

Octraca grecs et coptes de Tell Edfou
Date de publication
Auteur publication

Les 145 ostraca que nous devons aux fouilles franco-polonaises sur le site de Tell Edfou en Égypte sont un complément bienvenu à l’édition des papyrus grecs d’Appollônos Anô par R. Rémondon. Ils contribuent à une meilleure datation du dossier. Remarquables par l’adéquation entre le support, l’écriture et la langue du scripteur – copte sahidique classique ou «parler» d’Edfou, grec officiel – ils le sont aussi par la diversité des sujets abordés : vie religieuse, gestion d’un domaine, fiscalité, commerce, artisanat.

La magie par les psaumes. Édition et traduction d'un manuscrit arabe chrétien d'Égypte (1ʳᵉ édition 1975)
Date de publication

Cet ouvrage paru en 1975, aujourd’hui réédité, est la publication d’un manuscrit probablement d’époque mamelouke rédigé en arabe et encore en usage dans les campagnes. Livre de recettes magiques, il fournit le mode d’emploi du texte du psaume qu’il convient de lire pour aider les individus dans leur vie quotidienne : conjuration des maladies ou des dangers divers, relations au sein de la famille ou de la communauté etc. , soit en tout cinq cent quarante cas, autant de témoignages des préoccupations d’une société paysanne chrétienne vivant en pays islamique.