IFAO

Temples 7Athribis 7 Anonyme (non vérifié) 11/22/2022
Athribis VII

La première partie, et de loin la plus importante, de cette monographie consiste en une traduction de toutes les inscriptions du grand temple d’Athribis, assortie d‘un bref commentaire. Cette partie comporte une introduction sur les différentes catégories de textes.La deuxième partie consiste en une analyse, en six chapitres, de la théologie du temple. Elle traite d’abord du panthéon du temple, avec à sa tête la déesse lionne Répit et le dieu Mîn, et s’intéresse à la centaine de désignations différentes utilisées pour les salles et le temple.

Auteur publication
Übersetzung der Inschriften des Tempels Ptolemaios XII
Date de publication
Collection
Annales islamologiques 55
Villes et espaces en guerre dans le monde islamique médiéval (IVe-Xe/Xe-XVIe siècle)
Date de publication

Du X au XVI siècle, la militarisation du pouvoir et des sociétés s'est intensifiée dans le monde islamique. Ce dossier, qui s’inscrit dans le cadre des travaux menés à l’Ifao autour d’une guerre envisagée comme un phénomène social et culturel, vise à participer à une meilleure compréhension des modalités de cette militarisation. Les études qui y sont présentées s’intéressent à la dimension spatiale de la guerre, qui a été largement délaissée par chercheurs.

Déchiffrements / Decipherments / فك الشفرات
Date de publication
De la cacophonie à la musique
La perception du son dans les sociétés antiques
Date de publication

Les hommes et les femmes de l’Antiquité entendaient-ils comme nous ? Étaient-ils sensibles à certaines sonorités plutôt qu’à d’autres ? Ces simples questions nous rappellent que les sons et leurs interprétations sont inscrits dans des constructions culturelles, à tel point que la définition même de la cacophonie et de la musique, du bruit et du silence, change en fonction des époques et des contextes.

Nomes et toparchies en Égypte gréco-romaine
Réalités administratives et géographie religieuse d’Éléphantine à Memphis
Date de publication
Auteur publication

Unités régionales et administratives, les nomes et toparchies découpaient l’Égypte ptolémaïque et romaine en une multitude de régions et districts permettant son contrôle total par l’État. Ce système, utilisé au plus tard dès l’Ancien Empire, a connu d’importantes modifications tout au long de l’histoire du pays. Toutefois, les remaniements semblent encore s’intensifier durant la période gréco-romaine.Cet ouvrage propose d’analyser le découpage territorial de l’Égypte, entre Éléphantine et Memphis, et ses fluctuations dès le début du III siècle av. J.-C., jusqu’à la fin du III siècle apr.

Palais et Maisons du Caire III
Date de publication
Auteur publication

Sur les 600 palais et maisons recensés par les savants de l’Expédition d’Égypte en 1800, il en subsistait 29 en 1970, inscrits à l’Inventaire des monuments historiques. Si certains de ces palais ont été remarquablement restaurés, comme celui de l’émir Ṭāz ou la maison Sennari, d’autres ont continué à se dégrader et certains sont aujourd’hui disparus. Les plans et photographies qui en subsistent ont acquis de ce fait une valeur inestimable. L’Ifao a décidé de rééditer cette étude pionnière, publiée entre 1972 et 1983.

BIFAO 122
Date de publication

Le  () couvre l’ensemble des champs de l’égyptologie depuis sa première publication en 1901.

Mefkat et la déesse Hathor
Topographie et religion dans la IIIe province de Basse Égypte
Date de publication
Auteur publication

Depuis les travaux de Jean Yoyotte dans les années 1980, il était apparu qu’une reprise du dossier de Mefkat, ville du delta occidental, était nécessaire, qui inclurait notamment une nouvelle édition du (bloc Caire Musée égyptien JE 45936). Les informations portées par ce fragment de naos permettent de revenir sur la géographie locale et les lieux mis à contribution dans le Rituel, mais aussi de préciser différents aspects de la théologie de Mefkat.

Concise Manual for Ceramic Studies
دليل موجز لدراسات الفخار
Date de publication
Auteur publication

Ce manuel bilingue anglais/arabe est destiné à accompagner la formation des futurs céramologues du monde arabe.

Blemmyes
New Documents and New Perspectives
Date de publication
Auteur publication

Dans la station ptolémaïque de Bi’r Samut (III s. av. J.-C.), sur la route transdésertique d’Edfou à Bérénice, les mêmes nomades africains étaient appelés en grec et en égyptien. Dans ce dernier mot, on reconnaît les Blemmyes de la littérature grecque et latine et des documents de l’Antiquité tardive. Pourtant, trois siècles plus tard, ces nomades seront simplement désignés sous le nom de dans les garnisons romaines du désert Oriental.