Pompéi, Porte du Vésuve - Italie

porte Vésuve

Du Fondo Barbatelli à la Porte du Vésuve : Une fenêtre d’étude dans le faubourg septentrional de Pompéi.

Le faubourg septentrional de Pompéi a été dégagé de manière discontinue à partir de l’extrême fin du XIXe siècle, mais n’a que peu retenu l’attention des chercheurs. Ce programme de recherche, dirigé par Jean-Pierre Brun et Bastien Lemaire, concerne la zone située sur près de 150 m, au nord de la porte du Vésuve. Il est mené par le Centre Jean Bérard, le Collège de France, l’UMR 5140 ASM et en étroite collaboration avec le Parco Archeologico di Pompei.La réinterprétation d’archives et les récentes investigations de terrain autorisent à proposer de regrouper d’anciens vestiges en une villa suburbana, dont la partie méridionale était occupée par un vaste atelier polymétallurgique. À proximité de la porte du Vésuve, en plus des quatre monuments funéraires, on observe le tracé de l’aqueduc menant au castellum aquae de la ville. De plus, lors des dégagements du début du XXe siècle, il a été mis en évidence que la porte de la ville, détruite par le tremblement de terre de 62/63 apr. J.-C., n’avait pas été reconstruite et que les tombeaux présents sur la zone étaient recouverts par des déchets et matériaux probablement issus des destructions liées à cette catastrophe et aux déblaiements réalisés dans le centre urbain.

Cette recherche est centrée sur le passage de l’urbain au périurbain, avec pour but de mieux comprendre cet espace d’interface entre la ville et sa campagne. Il est ainsi possible d’observer l’organisation et la gestion d’un secteur où s’articulent des structures défensives, viaires, hydrauliques, funéraires, résidentielles, artisanales et des décharges installées sur des terrains publics ou privés.

Cherchant à mieux cerner le rôle et les fonctions des espaces périurbains dans l’histoire socio-économique des cités antiques, ce projet s’intègre aux recherches récentes menées sur les périphéries urbaines des sociétés anciennes ; il teste la nature des espaces suburbains et leur plurifonctionnalité, définissant ainsi la cité de manière plus précise et dans son intégralité.

Responsables d’opération :

Jean-Pierre Brun, Collège de France ; Bastien Lemaire, UMR 5140 ASM - Université Paul Valéry Montpellier 3.

Localisation