René Preys   ( : 051628767)

René Preys a étudié l’égyptologie à l’Université de Gand sous la direction de Herman De Meulenaere et ensuite à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) sous la direction de Philippe Derchain. Depuis son doctorat sur le temple de Dendera, il s’est spécialisé dans l’étude des temples ptolémaïque. Il a participé aux missions épigraphiques du temple romain de Chenhour de la KU Leuven. De 2010 à 2012, il a codirigé la mission épigraphique de Karnak avec Michèle Broze (ULB) afin de publier la porte ptolémaïque du deuxième pylône de Karnak. Depuis 2018, il est le directeur de la mission épigraphique belgo-allemande à Karnak pour la publication du kiosque de Taharqa. Il est professeur à l’Université de Namur et assistant à la KU Leuven.

La porte d'Amon. Le deuxième pylône de Karnak I
Études et relevé épigraphique (Ka2Pyln nos 1-33)
Date de publication
Auteur publication

La porte du deuxième pylône du temple d’Amon constitue une des réalisations les plus monumentales des Ptolémées à Karnak. Construite au début de l’époque ptolémaïque, elle fut décorée sous trois rois successifs. Ptolémée IV Philopator n’eut le temps que d’appliquer son nom sur la porte basse avant que n’éclate la révolte thébaine. Après avoir rétabli l’ordre, Ptolémée VI Philométor décora en un premier temps la façade de la porte de scènes d’offrandes au dieu Amon. Une douzaine d’années plus tard, c’est le passage intérieur de la porte qui fut gravé.