La Préfecture de l’annone

La Préfecture de l’annone. Service administratif impérial, d’Auguste à Constantin

La Préfecture de l’annone

Service administratif impérial, d’Auguste à Constantin

Date de publication
10-2020

Auteur publication

D’une institution, d’abord créée sous la République pour des situations d’urgence en cas de disette, l’annone, l’approvisionnement en blé d’une partie de la population de Rome, est passée ensuite de la concurrence entre riches citoyens visant une magistrature au statut, sous l’empire, de véritable « service administratif » dirigé par un préfet. C’est de cette institution, et en particulier de ses préfets, dont Henriette Pavis d’Escurac faisait l’histoire dans un livre qui reste une référence plus de quarante ans après sa publication. Michel Christol, longtemps professeur d’histoire romaine à l’université de Paris 1 et ancien directeur de la revue Gallia, dans une longue préface, montre tous les enjeux d’une approche qui commence par tenter d’identifier les personnels de ce service impérial pour ensuite élargir les analyses à tous les aspects d’une institution qui, centrée sur l’Urbs, concernait tout l’empire.

Historienne, ancienne membre de l’École française de Rome, Henriette Pavis d’Escurac a dirigé l’Institut d’histoire romaine (Faculté des sciences historiques, université de Strasbourg).