Les royaumes d’Afrique du Nord

Les royaumes d’Afrique du Nord

Les royaumes d’Afrique du Nord

Emergence, consolidation et insertion dans les aires d’influences méditerranéennes (201-33 av. J.-C.)

Date de publication
12-2020

Auteur publication

Quand et comment ont émergé ces royaumes antiques indépendants, numide et maure, dont l’existence nous est tout particulièrement révélée dans le contexte des guerres puniques ? Quelles sont les dynasties royales en place et de quelle manière conservent-elles le pouvoir au sein de vastes territoires couvrant le nord du Maroc et de l’Algérie actuels ainsi que le nord-ouest tunisien ? Des territoires souvent dirigés par des rois de nature belliqueuse ou ambitieuse et dont les limites évoluent au gré des alliances ou des rivalités entre peuples voisins ; des territoires composés de diverses communautés urbaines et rurales qu’il fallait tolérer, voire contenir et même contrôler.
Comment ces royaumes et leurs populations évoluent-ils au contact des autres régions de Méditerranée, incluses dans les mondes punique, grec puis romain ? Quel est l’impact de l’implication des souverains nord-africains dans les conflits méditerranéens, en particulier les guerres puniques et les guerres civiles romaines de la fin de la République ? Dans quelle mesure l’insertion de ces royaumes dans l’orbite romaine conduit-elle à la disparition du royaume numide en 41 av. J.-C. et à l’intégration de la Maurétanie dans l’ager publicus en 33 av. J.-C. ?
Ce sont quelques unes des questions fondamentales auxquelles cet ouvrage tente de répondre face à une documentation qui peut paraître bien fragmentaire et parfois déroutante mais qui offre finalement une diversité de sources : des données textuelles, archéologiques, architecturales, épigraphiques, numismatiques ou encore iconographiques, dont la synthèse permet de proposer un regard novateur sur l’histoire de ces régions entre la deuxième guerre punique et la mort du roi Bocchus II (201-33 av. J.-C.).

 

Virginie Bridoux est chargée de recherche au CNRS (UMR 8546), ancien membre de l’École française de Rome, docteur de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne, spécialiste de l’Afrique du Nord à l’époque préromaine. Après avoir collaboré à plusieurs missions archéologiques au Maghreb de 1999 à 2008, elle assure depuis 2009 la co-direction de la mission archéologique franco-marocaine du site antique et médiéval de Kouass (Asilah, Maroc).