Civita di Tricarico, Serra del Cedro - Italie

Serra del Cedro

Dans l’actuelle région Basilicate, qui correspond à une partie de l’ancienne Lucanie, deux sites de hauteur fortifiés italiques, distants d’une douzaine de kilomètres, sont fouillés en parallèle. Celui de Serra del Cedro apparaît à l’époque archaïque. Au IVe s. av. J.-C., un habitat dense se superpose aux tombes de la phase précédente, avec des inhumations en chien de fusil.  En 2016 a été découverte une vaste maison à vestibule transversal (pastas), ouverte sur l’extérieur par un seuil à colonne dorique.

Civita di Tricarico, la plus vaste des agglomérations lucaniennes connues (47 ha), avait fait l’objet d’un premier programme de fouilles de l’École Française de Rome, de 1988 à 2005. Deux volumes ont déjà été publiés dans la collection de l’EFR, en 2008 et 2014. Ils portent sur la « cité basse », avec ses quartiers d’habitation, son enceinte, des activités artisanales. C’est désormais sur l’acropole du site que se concentre l’enquête. L’occupation s’y poursuit jusqu’au Ier s. avant notre ère. Un temple de type étrusco-italique sur podium a recouvert une longue maison à pastas, non loin d’une domus à plan canonique.

Le programme Ignobilia Oppida Lucanorum comporte aussi des prospections pédestres et géophysiques, ainsi qu’une étude architecturale de l’important sanctuaire de la déesse Mefitis à Rossano di Vaglio, à une vingtaine de kilomètres de là. L’objectif du programme « Ignobilia Oppida Lucanorum » est en effet de comprendre l’organisation territoriale de ce district situé au cœur de l’arrière-pays lucanien, avec son réseau d’agglomérations fortifiées, de lieux de culte et de sites mineurs.

Localisation