Laurent Coulon   ( : 057589275)

Laurent Coulon est égyptologue, spécialiste de la religion égyptienne antique. Il est directeur d’études à l’École pratique des hautes études, dans la section sciences religieuses, depuis 2015, et directeur de l’Institut français d’archéologie orientale depuis 2019. Il co-dirige la mission Sanctuaires osiriens de Karnak et plusieurs programmes en humanités numériques, notamment sur la sculpture égyptienne d'époque tardive.

الحفائر الفرنسية في مصر
Date de publication
Auteur publication
French Archaeology in Egypt
Resarch, Cooperation, Innovation
Date de publication
Auteur publication

This publication offers a panoramic overview of French archaeology in Egypt through the excavations and research programmes currently being conducted on pharaonic monuments, but also, more broadly, on remains which date from the prehistoric to the medieval period. It presents both the French institutions and organisations committed to the field work and the sites being studied by their archaeologists and Egyptologists, in cooperation with Egyptian and international partners, under the aegis of the Ministry of Tourism and Antiquities.

Archéologie française en Égypte
Date de publication
Auteur publication

Cet ouvrage offre un panorama de l’archéologie française en Égypte à travers les fouilles et les programmes de recherche menés actuellement sur des monuments pharaoniques, mais aussi, plus largement, sur des vestiges datant de la Préhistoire jusqu’à la période médiévale. Il présente à la fois les institutions et établissements français investis dans les opérations de terrain et les sites étudiés par leurs archéologues et égyptologues, en coopération avec des partenaires égyptiens ou internationaux, sous l’égide du ministère des Antiquités de l’Égypte.

La Cachette de Karnak
Nouvelles perspectives sur les découvertes de Georges Legrain
Date de publication
Auteur publication

La Cachette de Karnak, fouillée par Georges Legrain entre 1903 et 1907, est l’une des plus fascinantes découvertes de l’archéologie égyptienne. La première raison en est l’abondance des objets qu’elle a livrés (statues, stèles, mobilier divers), en partie encore inédits, qui sont autant de documents d’importance majeure sur la vie religieuse du sanctuaire de Karnak, mais plus généralement aussi sur l’histoire et l’art de l’Égypte pharaonique entre le Moyen Empire et l’époque ptolémaïque.

Le culte d’Osiris au Iᵉʳ millénaire av. J.-C.
Actes de la table ronde internationale tenue à Lyon, Maison de l’Orient et de la Méditerranée (université Lumière-Lyon 2), les 8 et 9 juillet 2005
Date de publication
Auteur publication

L’une des mutations les plus importantes de la religion égyptienne au Ier millénaire av. J.-C. est la montée en puissance du culte d’Osiris au sein des sanctuaires divins. La dévotion pour le dieu des morts n’est plus alors cantonnée au domaine funéraire ou à ses métropoles traditionnelles, et Osiris s’affirme comme le parangon du souverain auquel chaque pharaon veut s’identifier, tout en recueillant également les aspirations «populaires» à une religion de salut.