EFA

Corpus des inscriptions grecques d’Illyrie méridionale et d’Épire 4

Après les quatre volumes du Corpus des inscriptions grecques d’Illyrie méridionale et d’Épire (I 1, I 2, II et III) consacrés aux inscriptions grecques d’Albanie, ce nouvel ouvrage présente les inscriptions grecques de Molossie ou de régions extérieures qui concernent des Molosses. Dans une première partie sont rassemblées les sources littéraires grecques et latines qui traitent de la Molossie et notamment de Dodone. La deuxième partie est consacrée à l’histoire de la Molossie et du sanctuaire de Dodone à partir des sources littéraires, archéologiques et épigraphiques.

Parasites du dieu

Libérée de la tutelle athénienne en 314 avant notre ère, dans les remaniements géopolitiques qui marquent les débuts de la période hellénistique dans le monde égéen, Délos construit peu à peu son indépendance politique et économique. La communauté des Déliens redéfinit au cours des IIIe et IIe siècles la place centrale que l’île n’a cessé d’occuper dans les circulations économiques, financières et culturelles de la Méditerranée.

Les actes d’affranchissement

Avec 1 341 numéros, inégalement répartis entre 202/1 av. n.è. et la fin du Ier s. de n.è., les actes d’affranchissement delphiques constituent la série épigraphique la mieux représentée du sanc­tuaire pythique. C’est sur elle que se fonde l’essentiel de la chronologie de Delphes et de la Grèce centrale pour la période considérée.

Le Bâtiment Dessenne et les abords Sud-Ouest du palais

Cet ouvrage offre la publication définitive d’un ensemble architectural protopalatial découvert en 1960 par André Dessenne aux abords immédiats du palais de Malia. L’étude architecturale de la ruine et la présentation détaillée du matériel mis au jour par l’archéologue permettent de considérer le rôle du Bâtiment Dessenne au sein de l’établissement au début du IIe millénaire av. J.-C.

Byllis

De 1999 à 2012, une équipe franco-albanaise a réuni, sous l’égide du ministère français des Affaires étrangères, de l’École française d’Athènes et de l’Institut archéologique de Tirana, des spécialistes de l’époque protobyzantine autour de Skënder Muçaj, qui avait mené les fouilles archéologiques sur la ville tardo-antique de Byllis dans les années 1980.

Bronzes du haut-archaïsme à Delphes

À Delphes, les fouilles ont livré depuis plus d’un siècle un grand nombre d’offrandes de bronzes archaïques qui place le complexe sacré au niveau des plus grands sanctuaires du monde grec, aux côtés d’Olympie ou de Samos. Plus que la quantité, c’est la diversité des objets offerts principalement à Apollon qui reflète la fréquentation intense et variée du sanctuaire avant son avènement panhellénique.