EFR

École française de Rome

Reconsidering Roman power: Roman, Greek, Jewish and Christian perceptions and reactions

Among the imperial states of the ancient world, the Roman empire stands out for its geographical extent, its longevity and its might. This collective volume investigates how the many peoples inhabiting Rome’s vast empire perceived, experienced, and reacted to both the concrete and the ideological aspects of Roman power.

Un autre Risorgimento.

Entre l’effondrement de l’Empire napoléonien en 1815 et le milieu des années 1850, où la « question napolitaine » devient une affaire diplomatique internationale, la partie continentale du royaume des Deux-Siciles voit s’affirmer un scénario de politisation cohérent qui associe la revendication des libertés politiques à l’opposition à la monarchie bourbonienne.

Pierre-Marie Delpu, ancien élève de l’École Normale Supérieure LSH (Lyon), agrégé et docteur en histoire, enseigne l’histoire contemporaine à Aix-Marseille Université.

Des membres de l'EFR en visite à l'IFAO

Une dizaine de membres scientifiques de l’École française de Rome ont répondu à l’invitation de leurs collègues du Caire et découvert la vallée du Nil lors d’un séjour du 18 au 26 janvier. À un rythme soutenu, ils ont visité Le Caire et Louqsor, avec même une excursion à Alexandrie, où marie-Dominique Nenna les a accueillis pour le CEAlex, tandis que la visite du temple de Karnak a été assurée par Luc Gabolde, directeur du CFEETK.

Écritures grises. Les instruments de travail des administrations (XIIe-XVIIe siècle)

 Ce livre est le fruit d’une enquête collective autour de la genèse de l’administration en Europe, entre construction de l’État « moderne » et « révolution » de l’écrit. Il invite à quitter le devant de la scène politique pour en visiter les coulisses ; à détacher le regard des ors du pouvoir pour s’intéresser à la part grise de l’action administrative, à ses instruments et à ses techniques documentaires.

ResEFE : Appel à candidatures pour cinq contrats doctoraux 2020-2023

 

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération internationale, le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) flèche chaque année cinq contrats doctoraux en partenariat entre une École Doctorale et l’une des cinq Écoles françaises à l’étranger (EFE) :

École française d’Athènes, École française de Rome, Institut français d’Archéologie orientale du Caire, École française d’Extrême-Orient, Casa de Velázquez (École des hautes études hispaniques et ibériques).