Nathalie Buchez   ( : 066514290)

Nathalie Buchez est responsable de recherche archéologique à l’Inrap (Institut national de recherche en archéologie préventive) où elle est plus particulièrement en charge d’opérations de terrain, d’études céramiques et de coordinations de projet concernant les âges du Bronze et du premier âge du Fer dans le nord de la France. Docteure en archéologie de l’EHESS, rattachée à l’UMR 5608-TRACES de Toulouse, elle poursuit des recherches sur l’Egypte prédynastique depuis 1989. En 2015, elle a succédé à Béatrix Midant-Reynes comme responsable de la fouille de Tell el-Iswid (Delta oriental) pour l’Ifao et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale 87 Anonyme (non vérifié) 05/26/2021
Kôm el-Khilgan

La nécropole prédynastique de Kôm el-Khilgan (Delta oriental) a fait l’objet de quatre campagnes de fouille, de 2002 à 2005, dans le cadre des chantiers de l’Ifao. Plusieurs sondages ont été réalisés qui ont permis de mettre au jour un ensemble funéraire du plus grand intérêt pour mieux comprendre les grands changements culturels qui se sont produits au IV millénaire en Égypte. Deux cent trente-neuf tombes ont été fouillées, qui présentent clairement deux ensembles différents par leur mode d’inhumation et leur matériel funéraire.

La nécropole prédynastique
Date de publication
Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale 73 Anonyme (non vérifié) 12/10/2020
Tell-El-Iswid

Découvert lors de prospections effectuées en 1987 par l’université d’Amsterdam, Tell el-Iswid s’est d’emblée présenté comme un site de première importance pour la connaissance du IVe millénaire dans le delta oriental du Nil. Tell el-Iswid fait partie d’un ensemble d’occupations humaines installées hors inondation, sur des gezira, qui témoignent des changements culturels majeurs ayant affecté cette partie septentrionale de l’Égypte à cette époque. L’un des principaux intérêts de Tell el-Iswid est de présenter une stratigraphie qui couvre la totalité du IVe millénaire.

2006-2009
Date de publication
Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale 45 Anonyme (non vérifié) 12/10/2020
Adaïma I - Économie et habitat

Adaïma se situe sur la rive ouest du Nil, à 8 km environ au sud d’Esna. il comprend une vaste aire de 35 ha, jonchée de matériel archéologique, que bordent au nord les terres cultivées, et qui constitue la surface sur laquelle s’est installé et développé le village prédynastique, depuis la fin de Nagada I jusqu’à la seconde dynastie. Deux cimetières composent la nécropole. Le premier (cimetière de l’ouest) est séparé de la zone d’habitat par un large vallon dans lequel, sur un lit de limon, se trouvait le second (cimetière de l’est).

Date de publication