Bouto - Égypte

bouto

Si William M. Flinders Petrie effectua en 1886 un rapide passage à Tell el-Fara‘in/Bouto, Charles Trick Currelly procédant à quelques sondages en 1904, c’est surtout à partir des années 1960, sous l’égide de l’Egypt Exploration Society (EES), puis, au début des années 1980, du Deutsches Archäologisches Institut (DAI), que le site a été exploré de manière systématique. Plusieurs grandes phases rythment l’histoire du site : du début du IVe millénaire aux premières dynasties, de la Troisième Période intermédiaire à la Basse Époque, de la période ptolémaïque au début de l’époque islamique.

Le DAI s’est principalement investi dans l’approche spatiale du site (carottages, géomorphologie) et sur les périodes Pré- et Protohistorique. Depuis la fin des années 1990, l’université de Poitiers (EA 3811 HeRMA) puis celle de Paris Nanterre (UMR 7041, ArScAn-ESPRI) ont été accueillies dans le cadre de la concession du DAI, afin d’explorer les différents aspects de la Bouto tardive, bénéficiant d’une mutualisation scientifique (topographie, géophysique, numismatique, archéobotanique) et logistique, et ont collaboré à l’étude des bains de Bouto fouillés par l’inspectorat de Kafr el-Cheikh (ministère des Antiquités égyptiennes).

Localisation