Qous - Égypte

Qous

Qous, dont le nom actuel vient du toponyme antique Gesy, hérita des temps anciens sa prospérité et les avantages de sa localisation. Grâce à la déviation du Nil formant un coude, la distance entre la Vallée et la mer Rouge est, en ce point, la plus réduite de toute la côte maritime. La dépression naturelle du Ouadi Hammamat, depuis longtemps aménagé de puits et de voies de circulation, facilitait la traversée du désert montagneux.

Située à l’entrée du ouadi, Qous profitait de l’exploitation de ses mines d’or et de ses carrières de pierres dures (granit, quartz, grauwacke), ainsi que des expéditions commerciales vers le Pays de Pount, d’où l’on ramenait notamment les précieux arbres à encens. Bien que Coptos était la capitale du 5e nome de Haute Égypte à l’époque pharaonique, Qous fut sans doute la seconde ville de la province. Elle conserva un rôle prépondérant jusqu’à l’époque médiévale, se trouvant au carrefour de la route des épices entre l’Inde et l’Europe et sur le chemin des pèlerins de l’Afrique du nord.

Localisation