Tabbet el-Guech- Égypte

Tabbet el-Guech

Le site est délimité au nord par le Ouadi Sekhemkhet, derrière lequel sont localisés deux grands complexes : les vestiges de la pyramide à degrés du roi Sekhemkhet (IIIe dynastie) et ceux du monastère copte de Saint-Jérémie. Au sud, c’est le Ouadi Méryrê, derrière lequel se trouve la pyramide du roi Pépy Ier (VIe dynastie) avec la nécropole des particuliers qui l’accompagne. À l’est, le site est cerné par quelques maisons de l’une des bourgades nord du village moderne de Saqqara, tandis qu’à l’ouest passe une large piste du désert appelée en arabe Gisr el-Moudir (« le grand passage »).

Tabbet el-Guech – en abrégé « Tb » – est naturellement divisé en deux grandes parties (est et ouest) par le Ouadi Gamal qui court du nord vers le sud et qui atteint presque 300 m dans les zones les plus larges. De leur côté, les parties est et ouest sont aussi divisées en deux, ce qui fait quatre entités géographiques bien distinctes : à l’est, la colline Tb NE qui occupe le quart nord-est du site et le kôm Tb SE (quart sud-est), à l’ouest, le kôm Tb SW (quart sud-ouest) et le plateau Tb NW qui s’étale sur le quart nord-ouest. La colline Tb NE a donné le nom du site en arabe : Tabbet el-Guech « la colline de l’armée ». Dans les années 1960 et 1970, l’armée égyptienne a installé un poste d’observation et de défense sur cette colline, la plus proéminente du site, s’élevant à quelque 60 m du niveau de la mer. Aujourd’hui, on peut y voir encore trois bunkers, des tranchées et des barbelés métalliques. Cette zone militaire a été abandonnée par l’armée au début des années 1980.

Localisation